Discours Gérard MICHAUD (président d'honneur)

30ème ANNIVERSAIRE DU KARATE CLUB VONNAS 

 

En tant qu’ancien – déjà  homme du passé, on m’a confié la tâche de vous résumer les débuts du karaté à Vonnas, son histoire…

KARATE CLUB VONNAS – 30 ANS DEJA !

30 ans d’affiliation à la FFKAMA (fédération). C’est en 1982, en effet que le karaté à Vonnas est devenu officiellement une section de l’USV , mais le club a vu le jour quelques années auparavant au sein du club de judo créé en 1970 par Dominique NAVARO. Dominique enseignait bénévolement le judo et la gymnastique féminine. Les entraînements se déroulaient dans l’actuel  centre St Martin, alors salle de cinéma et salle des fêtes. Si, d’après la bible, St Martin avait partagé son manteau avec un pauvre, Dominique, lui, a partagé beaucoup de son temps à initier les amateurs d’arts martiaux.

Il  fallait pour placer nos tapis, évacuer toutes les rangées de sièges de la salle de spectacle dans la petite salle annexe dite « la Grenette », ce qui constituait un bon début d’échauffement. Le plus dur, c’était l’opération inverse en fin de séance – quand nous n’avions plus besoin d’échauffement car il fallait bien rendre la salle dans l’état où nous l’avions trouvée, donc remettre les rangées de sièges (très lourdes et peu maniables) dans la salle et empiler nos tapis dans la « Grenette ».

Je puis vous assurer qu’il fallait à cette époque, avoir vraiment envie de pratiquer car les préliminaires et l’épilogue de chaque séance pouvaient être dissuasifs pour les moins acharnés.

Le tatami, très coûteux, avait été acheté grâce à un prêt du sou des écoles et fur remboursé sur plusieurs années, grâce aux cotisations et aussi grâce à la générosité de l’enseignant qui ne demandait aucune rémunération…

Puis vint le jour où nous avons pu disposer d’une salle réservée à la pratique des arts martiaux, à l’emplacement de l’actuel Carrefour Market : une salle de spectacles, bâtiment en pisé où les enfants de l’école St Joseph pratiquaient la gymnastique. Par contre, il nous fallut mettre en œuvre plusieurs m3 de béton pour ramener à l’horizontale le sol initialement en pente. Tous les aménagements ont été effectués bénévolement par les pratiquants. Nous avions collecté de vieux pneus de voitures, placés joint à joint sous des plaques de bois aggloméré, afin d’amortir les chutes.

Cette immense salle, très haute de plafond, ne comportait pour tout moyen de chauffage qu’un unique poêle à mazout que Dominique Navaro devait allumer plusieurs heures avant l’entraînement, pour tenter de tempérer l’air ambiant, en période hivernale. J’en profite pour rendre hommage à Dominique qui a permis, avec beaucoup de bénévolat, de disponibilité, et une certaine ouverture d’esprit, le développement des arts martiaux à  Vonnas.

Dans cette salle, Jean-Luc Masnières, ici présent, fut le premier professeur D.E. à enseigner le judo, puis le karaté en 1975 et ce, jusqu’en 1896 où Jean-Paul Bernard Godet, professeur à l’ASPTJ Lyon, prit le relais, suivi en 1990 par Burce Triboulin et en septembre 2005, par Pierre Bost, ici présent, dont dépend en grande partie l’avenir du club, et qui est le plus grand responsable de sa progression.

Mais revenons à l’époque où les arts martiaux ont connu un certain confort, c’est-à-dire après 1979, date de la construction du gymnase municipal.

Dominique Navaro, secrétaire principal à la mairie, m’ayant permis de découvrir les plans du futur gymnase avant sa construction, je constatais que l’architecte n’avait prévu aucune salle réservée à la pratique des A.M. – Or, cela supposait que nous serions amenés à mettre en place le tatami à chaque cours et à ranger les tapis un par un après l’entraînement, afin de libérer l’emplacement pour les autres disciplines. Nous avions connu cette pratique qui n’avait rien d’enthousiasmant. Or, il s’avérait que tous les vestiaires et sanitaires étaient couverts par un plancher terrasse. Il suffisait de prolonger la toiture de la grande salle du gymnase pour venir couvrir les vestiaires, et nous obtenions un véritable DOJO de belle dimension.

Cette proposition, peu coûteuse, fut acceptée par la municipalité, et c’est ainsi que fut obtenu le DOJO réservé à la pratique des A.M. qui, s’il ne réunit pas toutes les conditions de confort souhaitable, a permis un immense progrès, et a largement contribué au développement et au succès des A. M. à Vonnas.

Une fois le gymnase mis à disposition des sportifs, l’organisation de stages devenait possible. Il m’a permis d’organiser chaque année un stage d’A.M. d’une semaine pendant les vacances estivales, en étroite collaboration avec Jean-Luc et Jean-François Masnières qui s’occupaient de la partie technique et de la publicité. J. François enseignait l’Itakoko Ryu Jin Jitsu, J. Luc le judo et le karaté. Me revenaient l’intendance (nous assurions la pension complète) et les déclarations auprès des organismes officiels du genre D.A.S.S., pompiers, etc… Et croyez-moi, ce n’est pas une mince affaire que d’obtenir l’agrément d’un gymnase, même récent se transformant en dortoir -mixte- pour la nuit…

Je recrutais moniteurs et monitrices accompagnant les jeunes stagiaires en dehors des cours, à la piscine et organisant des jeux divers. Le fonctionnement était basé sur celui des centres aérés. Tous les repas étaient pris au snack, dans une joyeuse  ambiance. Ce stage apportait une grande animation dans la zone sportive, d’ordinaire plutôt calme en cette période de l’année. Les stagiaires devaient être satisfaits (dans l’ensemble) car beaucoup revenaient l’été suivant.

Mais revenons au présent, et avant de conclure, je voudrais exprimer ma satisfaction en constatant l’évolution du karaté à Vonnas. Il  est très réconfortant pour le fondateur, de voir progresser le nombre de ceintures noires et de sportifs qui se préparent à enseigner cette discipline – discipline pour laquelle j’ai toujours eu quelques faiblesses, vous l’aviez compris – en passant le DIF (diplôme d’instructeur fédéral), assurant ainsi l’avenir.

Par rapport au nombre d’habitants de la commune, et compte tenu aussi des nombreux autres sports pratiqués à Vonnas, le nombre de licenciés est remarquable.

J’ai pu remarquer une ambiance générale très positive. Le bon état d’esprit qui règne au sein de l’équipe dirigeante augure du meilleur avenir pour le KARATE CLUB VONNAS.

MERCI à toutes celles et à tous ceux, bénévoles, qui ont donné et qui consacrent aujourd’hui beaucoup de leur temps pour que vive et progresse cette belle discipline qu’est le karaté.

LONGUE VIE AU KARATE CLUB VONNAS !  


Cours self-défense - cours commun adultes 1 fois mois 7 jours
Cours self-défense-Décembre 2017 : nouvelles photos 7 jours
Cours self-défense-Décembre 2017 et Cours enfants "confirmés" 7 jours
Cours enfants "confirmés" : nouvelles photos 7 jours
Compét Kumité Arbent-2017 : nouvelles photos 1 mois
Compét Kumité Arbent-2017 et Compét Kumité Arbent-2017 1 mois
Compét Kumité Arbent-2017 : nouvelles photos 1 mois
Réjane VINIERE et 9 autres 1 mois
Saison 2017-2018 1 mois
Compét karaté kumité Arbent, - Le KCV a bien défendu ses couleurs : nouvelles photos 1 mois
Compét karaté kumité Arbent, - Le KCV a bien défendu ses couleurs 1 mois
Compétition départ. kumité Arbent, - Le KCV a bien défendu ses couleurs 1 mois
Cours self-défense-New-2017 : nouvelles photos 2 mois
Cours self-défense-New-2017 2 mois
Noël PERRET et 2 autres 2 mois